Dr Benjamin Léger

Dr Benjamin Léger

Le docteur Benjamin Léger est un chirurgien orthopédiste spécialisé en médecine sportive et en chirurgie du genou, de l’épaule et du coude. Il s’est joint à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont en 2016 après un séjour d’un an au Ohio State University Wexner Medical Center, un centre d’excellence en médecine sportive situé à Columbus aux États-Unis.

Le Dr Léger a réalisé toutes ses études médicales à l’Université de Montréal. Au terme de sa résidence en orthopédie, il a reçu le Prix du meilleur résident finissant de 2015 de même que le prix Sylvain-Gagnon pour sa performance en chirurgie du membre supérieur. Il effectuera en 2017-2018 une deuxième année de surspécialisation, cette fois au Mount Sinai Health System à New York, pour se perfectionner en chirurgie complexe du coude et de l’épaule.

Lui-même un grand sportif, le Dr Léger a pratiqué plusieurs sports aux niveaux provincial et national. Durant sa formation complémentaire en Ohio, il a travaillé au sein des équipes médicales de quatre équipes de football universitaires et de niveau secondaire (high school) de même qu’auprès d’une équipe professionnelle de baseball et une de hockey collégial. Auparavant, il a accompagné l’équipe des Spartiates du cégep du Vieux-Montréal. Il collabore maintenant à titre de consultant avec les Carabins de l’Université de Montréal. Il croit toutefois fermement que les principes de traitement des athlètes d’élite s’appliquent et peuvent bénéficier à tous les individus, peu importe leur forme physique.

Le Dr Léger s’est donné pour mission d’améliorer l’organisation du système de santé pour permettre aux patients d’accéder rapidement aux soins dont ils ont besoin, qu’il s’agisse d’une chirurgie ou de soins de physiothérapie. Pour ce faire, il veut établir un réseau interdisciplinaire regroupant physiothérapeutes, médecins sportifs et orthopédistes du sport à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont pour assurer une meilleure collaboration entre les disciplines et professions. Il tient également à mieux outiller les médecins de première ligne pour qu’ils soient en mesure de diriger leurs patients vers la ressource la plus appropriée, que ce soit un physiothérapeute ou un médecin spécialiste.